L'histoire

Georges Berthier vit seul avec son fils Nicolas.
Georges Berthier a la cinquantaine, porte la moustache et exerce le dur métier de gardien de nuit dans un parking.
Georges Berthier n’est ni travesti, ni homosexuel, ni efféminé, pourtant son fils l’appelle « Maman ».
Ne riez pas : l’Amour a enferré cet homme dans le plus terrible mensonge qu’un père puisse faire à son fils...

La femme de Georges Berthier est morte en donnant naissance à Nicolas.
Désemparé, Georges se convainc qu’un enfant ne peut être élevé que par une mère.
Il décide alors de tuer le père qu’il est, pour incarner cette mère disparue.

Pourquoi Nicolas laissera-t-il ce mensonge perdurer au fil des années ?
Par ignorance ?
Par innocence ?
Par bienveillance ?
Par amour, sans aucun doute !

AGENDA :

19 Novembre 2018 : Début des répétitions.

2 Février 2019 : Première au Galet de SAINT-MARTIN DE CRAU

8 Février 2019 : Espace Georges Duby à EGUILLES

16 Mars 2019 : Maison du Peuple de GARDANNE

Juillet 2019 : Festival d'AVIGNON

DIDIER SCHWARTZ

L'auteur

A ce jour, Didier Schwartz a peu écrit pour le théâtre. Il a néanmoins eu la chance d’y connaître un succès critique et public avec sa pièce « Rutabaga Swing », (nommée deux fois au Molières 2007 en tant que meilleur auteur et meilleur spectacle).
Il a également écrit deux pièces adiophoniques : « Les Gens du Dessus » (interprétée notamment par Bernard Giraudot et Madeleine Barbelée) et « La méthode anglaise » (pièce à deux personnages interprétée par Jean Rochefort et André Dussolier)
Scénariste pour le cinéma, il a co-écrit sous le nom de Gilles Laurent une quinzaine de longs métrages dont « Bernie » d’Albert Dupontel, « Le Créateur » de Georges Bardawill avec William Hurt et Sandrine Bonaire et de nombreuses comédies pour Djamel Bensalah :
« Il était une fois dans l’oued » / « Big City » / « Neuilly sa mère ! »
Il est également le co-auteur de deux clip pour Mylène Farmer : Sans Logique et Pourvu qu’elle soit douce et a conçu avec Laurent Boutonnat le premier Palais des Sports de la chanteuse.
Dans une vie antérieure, il a également exercé le métier d’acteur, au théâtre, à la radio et à la télévision où il a interprété une trentaine de téléfilms dont une quinzaine de rôles principaux dans des dramatiques et des feuilletons.

GERARD DUBOUCHE
(Georges Berthier)

Comédien - Metteur en scène

C’est à Aix en 1984 qu’il effectue ses premiers pas sur scène, mais c’est à sa sortie du Cours Florent qu’il décroche son premier rôle professionnel dans « Regain », aux côtés de Claude Brosset.
A partir de là, il enchaine les rôles au théâtre dans des registres différents « Zamore » (G. Neveux), « Jeu de massacre » (E. Ionesco),
« Rendre à César » (M.Yourcenar), « La Locandiera » (C.Goldoni), « Hilda » (M.Ndiaye)... etc..
Au cinéma. Il est notamment un des « Collègues » du film de Philippe Dajoux aux côtés de Patrick Bosso ; un routier dépressif dans « La Grande Vie » avec Michel Boujenah, film dont il est le coscénariste ; le plombier Batavia, bête et raciste, dans «Travail d’Arabe » de Christian Philibert.
En 2002, il crée avec Didier Landucci « Bienvenue au Club », son premier one man Show en guise de thérapie post divorce ; En 2004, il remplace Jean-Marc Michelangeli dans « Les Bonimenteurs » au théâtre de Dix heures à Paris. En 2010, de nouveau seul en scène il crée « Vive les Cons » coécrit avec Christian Philibert.
En 2012, il devient Zé dans « Les pieds Tanqués » de Philippe Chuyen.
Rôle qui lui vaudra d’être distingué en 2016 par le prix d’interprétation au festival d’Anjou.

ILAN COUARTOU
(Nicolas)

Comédien

Né à Marseille en 1999, il a très jeune été initié au théâtre par ses parents comédiens amateurs.
En parallèle de sa scolarité, il participe a plusieurs spectacles tel que, « Le temps et la chambre » (Botho Strauss), « Le malade imaginaire »(Molière), « Les Boulingrins » (Courteline)…etc…
En juin 2018, il termine son cursus de trois ans du conservatoire de théâtre de Marseille, dirigé et organisé par Jean-Pierre Raffaeli.
Il est aussi chanteur et rappeur.
C’est dans le cadre de « Marseillons » qu’il fait ses premiers pas sur scène en tant que professionnel.

L'EQUIPE ARTISTIQUE

Collaboration artistique : Sofiane Belmouden

Conception lumière : Cécile Giovansili Vissiere

Création costumes : Virginie Breger assistée par Célia Devel

Scénographie : Ondine Acien

Régisseur : Jean-Louis Alessandra